Ratios et tirages de câbles : comment adapter la transmission… ou pas !

Share Button

Voici un résumé des différents ratios de dérailleurs arrière et tirages de câbles qu’on peut rencontrer couramment. Ceci pour vous montrer que le panachage d’une transmission est souvent illusoire, et comprendre pourquoi dans la plupart des cas ça ne fonctionne pas bien, ou ne fonctionne pas tout court. Dans cet article, je ne vais donc pas vous faire l’inventaire des adaptations – plus ou moins boiteuses – qu’on pourrait imaginer en mixant différents éléments de différents nombres de vitesses, marques et générations. De toute façon, ne rêvez pas, le résultat ne sera que très rarement optimal !

 tirage du câbleratio du dérailleurpas des pignonsépaisseur
des pignons
Shimano 5 et 6v3.21.75.501.85 ou 2.00
Shimano 7v2.91.75.001.80
Shimano 8v2.81.74.801.80
Shimano 9v2.51.74.351.80
Shimano 10v (route ancien) 2.31.73.951.60
Shimano 10v (à partir de 2015) 2.81.43.951.60
Shimano 10v (VTT)3.41.23.951.60
Shimano 11v (route)2.71.43.701.60
Shimano 11v (VTT)3.61.13.901.60
SRAM 7v (1:1)4.51.15.001.80
SRAM 7v (2:1)2.91.75.001.80
SRAM 8v (1:1)4.31.14.801.80
SRAM 8v (2:1)2.81.74.801.80
SRAM 9v (1:1)4.01.14.351.80
SRAM 9v (2:1)2.51.74.351.80
SRAM 10v3.11.33.951.65
SRAM 11v (route)2.91.33.721.60
SRAM 11v (VTT)3.51.123.901.60
Campagnolo 8v3.51.45.001.85
Campagnolo 9v (ancien)3.21.44.551.80
Campagnolo 9v (à partir de 2001)3.01.54.551.80
Campagnolo 10v2.81.54.151.75
Campagnolo 11v2.61.53.751.60
Sensah 9v
(Ignite)
2.71.64.351.80
Sensah 10v
(` Phy)
2.51.63.95
Sensah 10v "Shimano"
(Quantum)
2.81.43.95
Sensah 11v "Shimano"
(Team Pro)
2.681.43.801.60 acier
1.80 alu
Sensah 11v "SRAM"
(Empire)
2.91.33.801.60 acier
1.80 alu
tirage du câbleratio du dérailleurpas des pignonsépaisseur
des pignons

L’adaptation de matériel disparate n’est pas impossible, mais toujours délicate. Il faut expérimenter et nourrir sa réflexion du tableau précédent, pour imaginer ce qui peut être tenté, ou comprendre ce qu’il n’en vaut même pas la peine !

Mais de quoi parle-t-on au juste ?

Le tirage du câble correspond à la longueur de câble bougé – dans un sens ou dans l’autre – par la manette entre 2 crans d’indexation. La valeur réellement observée est parfois assez éloignée de la valeur théorique, ce qui fait que certaines adaptations fonctionnent curieusement pas trop mal… et que d’autres n’ont pas l’effet attendu !

Le ratio du dérailleur arrière correspond à son déplacement latéral (en mm) pour 1mm de tirage du câble.

Pour obtenir le résultat du déplacement (en mm) du dérailleur par cran d’indexation à la manette, il suffit de multiplier les deux valeurs (tirage x ratio).

Le pas des pignons (ou espacement) correspond à la distance comprise entre le centre de l’épaisseur d’un pignon et celui de son voisin. Dans toute adaptation, attention donc à la largeur de chaîne, il faut qu’elle puisse s’y glisser. Il n’y a pas de chaîne pour tel ou tel nombre de vitesses. Une chaîne de vélo est une chaîne de vélo ; qui est prévue pour rentrer sur les dents d’une certaine épaisseur de pignon et se glisser dans un certain espacement, rien d’autre. Appeler une chaîne d’un certain nombre de vitesses est un abus de langage. Ainsi pour des vélos vintage pourtant en 5 ou 6 vitesses, monter de la chaîne 9v est préférable dans certains cas, fonctionne très bien et permet des croisements de chaîne doux et silencieux là où une chaîne « normale » (donc plus large) frotte désagréablement entre les plateaux (il y a aussi dans ce cas une problématique de ligne de chaîne, mais peu importe). Ce qui explique aussi pourquoi la chaîne de 5 à 7v (et souvent 8) est la même, car prévue pour un espacement de 5mm entre pignons de 2mm d’épaisseur.

Allez, je vous donne une dernière astuce ; ne pas oublier un paramètre utile mais très souvent négligé : l’amplitude du déplacement latéral des galets de dérailleur, surtout du galet supérieur. Personne n’y fait attention, et c’est pourtant très important pour affiner le travail, pour modifier le comportement et le côté pointu ou non du réglage de l’indexation. Rajouter plus de « mou » permettra d’assouplir une adaptation au réglage trop pointu, et à l’inverse, réduire le débattement latéral des galets permettra de rendre plus mordant un passage de vitesses flou et bruyant… Mais bon, il n’y a pas de miracles, on ne peut pas faire n’importe quoi avec n’importe quoi !

Quelques conclusions à tirer :

  • À l’aide du tableau précédent, vous pouvez faire des déductions intéressantes comme arriver à se servir de cette belle paire de roues déjà ancienne qui prend la poussière car flanquée d’un moyeu Campagnolo, alors que le reste de votre matériel est en Shimano. Si vous voulez l’utiliser disons en 9 vitesses, il faudra sur la cassette – Campagnolo, bien sûr, pour qu’elle se monte sur la roue – désépaissir les entretoises de 4,55mm à 4,35mm (l’épaisseur des pignons étant de 1,80mm pour les 2 marques). Il suffira de rajouter une entretoise en fond de cassette pour compenser la perte de largeur de l’étagement de pignons, et c’est terminé. C’est le moyen le plus simple et le plus efficace ; et surtout, parfaitement fiable puisque c’est transparent pour le reste de la transmission, qui se retrouve dans la même situation que s’il y avait eu une cassette Shimano de montée. Ici ce n’est pas de la magouille, mais de l’adaptation ; nuance !
  • Les changements de tirages, intervenus en 9v pour Campagnolo et 10v pour Shimano, n’ont aucune importance au niveau de la cassette, mais imposent de rester dans la même génération pour les manettes et dérailleurs.
  • Tant qu’on reste sur un même ratio de dérailleur, n’importe quel modèle pourra vous dépanner… Sous réserve d’être en capacité d’arriver à effectuer le déplacement latéral total (du premier au dernier pignon).
  • L’espacement des pignons étant différent pour Campagnolo, mettre une roue avec cassette Campagnolo en compagnie d’une indexation Shimano / Sram (ou vice-versa) ne fonctionnera jamais tel quel… sauf en 11v, ou le pas bien que différent « d’un poil » pour chacune des 3 marques, s’accordera très bien (en restant dans le même domaine : route ou VTT).
  • En perdant une vitesse, une cassette 8v Campagnolo fonctionnera très bien avec une indexation Shimano / Sram 7v.
  • Certaines associations a priori stupides ou contre-nature, comme dépanner une ancienne transmission Campagnolo 10v avec des manettes Shimano Tiagra 4700 (pas les modèles antérieurs, question de tirage) ou l’inverse, sont possibles… et fonctionneront très bien !
  • Pour un même nombre de vitesses, les cassettes Shimano et Sram sont parfaitement interchangeables (sur un plan fonctionnel et dimensionnel).
  • Faire passer le câble de l’autre côté de son boulon de fixation sur un dérailleur (donc à l’opposé du petit sillon dans lequel le câble se cale, manœuvre appelée routage alternatif) pour essayer de panacher manettes, casettes et dérailleurs Shimano / Campagnolo ne donnera toujours qu’un résultat perfectible ; ce n’est qu’une bidouille bancale héritée du passé, et qui n’assure pas un fonctionnement optimal sur tous les rapports.
  • Sensah, marque chinoise à la gamme assez confuse, propose des manettes apparemment bien construites… mais avec une multitude de tirages. Attention donc, certains modèles sont « compatibles » Shimano, d’autres SRAM, certains comme l’Ignite ont un tirage maison et le groupe` Phy en 10 vitesses a même adopté un tirage de câble intermédiaire entre les anciennes et nouvelles générations de groupes Shimano… peut-être pour ne pas avoir à choisir ! Les dérailleurs arrière sont par contre souvent de la camelote, d’autres fois non, comme l’Empire en 11v, plutôt bien fait.
  • Microshift, dont les manettes ne sont pas franchement crédibles en termes de construction, d’ergonomie et de design ; propose par contre certains modèles de dérailleurs qui peuvent constituer une alternative intéressante pour l’arrière comme pour l’avant. La marque se cale sur les standards Shimano. D’autres « petits constructeurs asiatiques » font souvent ce choix.
Share Button