Adapter des manettes de vitesse au cadre

Share Button

Au 21ème siècle, à l’époque des transmissions 11 vitesses et des groupes électriques, l’idée pourrait paraître absurde, alors pourquoi  vouloir adapter des manettes à un cadre (de préférence moderne et avec de gros tubes) qui n’est pas prévu pour ?

  • Pour faire un vélo minimaliste.
  • Pour lui donner un côté vintage.
  • Pour avoir une fiabilité et une douceur de fonctionnement largement supérieure à bien des combinés vitesses / frein.
  • Pour un fonctionnement rustique, agréable, et d’un réglage très facile.
  • Pour avoir quelque chose de différent.
  • Pour rien de tout cela… Parce que !

L’adaptation est valable pour tous les cadres, mais pour corser les choses prenons un cadre bien dimensionné, avec un tube oblique de 50mm, ovale de surcroît !  On peut difficilement trouver plus gros pour accueillir nos manettes. Récupérer un ancien collier sur un vieux vélo au rebut est donc impossible, il sera beaucoup trop petit. Alors voyons comment en construire un :

Collier1Tout commence par une bande de tôle d’acier de bonne épaisseur. On en découpe soigneusement une longueur suffisante à la cisaille. Si la découpe n’est pas parfaite, on rectifie déjà les grosses bavures pour ne pas griffer le cadre pendant le façonnage. On pourra parfaire les détails à la fin.

Collier2.

On met en forme soigneusement la bande d’acier sur le cadre (attention à ne pas le griffer) pour réaliser le collier. Ici la bande d’acier est trop longue, mais elle facilite le façonnage du collier. Notez les deux extrémités de la languette pliées pour recevoir le système de serrage.

.

Collier3Remarquez bien que les deux pattes pliées ne sont pas parallèles une fois le collier ouvert… Pour qu’elles le soient parfaitement… le collier fermé ! Il doit y avoir un jour de quelques millimètres entre les deux pattes une fois que le collier sera serré à fond. Pour cela, laissez au moins 5mm lors du façonnage, car la vis serrera plus fort que votre main !

Collier4Percez un trou de 5mm dans chacune des pattes, assez près de la partie coudée, mais avec assez d’espace pour y placer un écrou. Attention, ne percez pas le collier en le tenant à la main. En  fin de perçage, il risque de se mettre à tourner comme une hélice à cause d’une bavure  bloquant le foret, et dites adieu à quelques doigts ! Utilisez impérativement un étau et éloignez vos mains. Ceci reste vrai pour tout perçage de tôles.

Collier5Positionnez un écrou de 5 en le centrant à l’aide d’une vis. Vissez-la à peine puis faites un point de soudure à la brasure laiton. Puis desserrez la vis avant de souder entièrement l’écrou au chalumeau… Sinon par capillarité la vis se retrouvera soudée à l’écrou !

Recommencez avec l’autre patte, puis percez un des deux écrous à un diamètre de 5mm (ce qui supprimera le filetage et permettra un passage libre de la vis), le collier étant repositionné fermement dans l’étau (comme sur la photo avec la flèche verte).

Collier6.Ébavurez soigneusement l’intérieur du collier, puis vérifiez que le collier épouse bien le tube du cadre et se serre fermement sans jamais bailler sur tout son périmètre.

Ne serrez pas comme une brute non plus, nous sommes au stade de l’ébauche.

.

Collier7De chaque côté, marquez  le milieu du tube pour positionner les plots des manettes.

Faites-le de manière visuelle. Le résultat ne sera peut-être pas parfait… mais pas de panique, on va réajuster !

Pour vérifier que les traits soient tracés au bon endroit, retirez le collier du cadre…

Collier8Resserrez le collier comme sur le cadre, puis placez un réglet sur la tranche (ou une lame de scie à métaux, ou n’importe quoi de fin et droit) traversant les deux marquages. Ici, même si le décalage n’est pas énorme, on s’aperçoit que les marquages ne passent ni au milieu, ni sur un axe bien horizontal, malgré le soin apporté au traçage !

Collier9Pour affiner le traçage, on s’aide d’un autre réglet pour trouver deux moitiés bien égales. Faites de nouveaux repères une fois la position parfaite trouvée.

En mettant la partie serrante du collier bien vertical face à vous, et le bout du réglet bien à plat sur le premier réglet (ou la lame de scie) il devient évident que les marquages initiaux sont de travers ! Le prolongement du réglet doit être dans l’alignement de la partie serrante (ici il faut nettement relever le côté gauche).

Collier10Il faut maintenant trouver deux plots pour manettes. Soit en les découpant soigneusement sur un vieux cadre… soit moyennant finance en demandant gentiment à un cadreur, s’il reste un artisan près de chez vous. Hélas, en tout état de cause les encombrants ou la déchèterie seront une source d’approvisionnement plus facile ! Notez sur la photo, le marquage réajusté (en vert).

Collier11Quelle que soit la source d’approvisionnement des plots, il faudra sans doute adapter leur profil pour qu’il suive au mieux celui du collier… Un coup de lime s’impose donc.

Après décapage de la tôle, en laissant quelques vestiges de traçage pour bien positionner le plot, une soudure s’impose, collier fermé pour ne pas le déformer !

Collier12Il resta alors à peaufiner le résultat en limant éventuellement les soudures (mais sans attaquer l’épaisseur de la tôle du collier) et en donnant une forme propre et arrondie au système de serrage. Voilà le résultat en situation.

Collier13Bon, d’accord, malgré tous les soins apportés lors de la réalisation, après la soudure et la flexion nécessaire pour mettre et retirer le collier du cadre, il peut présenter un profil légèrement patatoïde (qui se rectifiera lors du serrage définitif), mais une fois la peinture faite et les leviers en place, le résultat n’est pas trop mal.

Demolisseur6bVoici le résultat définitif. Serrez fermement le collier pour éviter tout risque de glissement sous l’effet de tension des câbles. Discret, non ? Selon les goûts et les budgets, un chromage aurait été envisageable, mais comme d’autres bandes noires apparaissent sur le vélo (collier de selle, jeu de direction, composants noirs…) le résultat reste dans la ligne graphique de l’ensemble.

Pour plus de détails sur ce projet, voir ici.Demolisseur20.

Et pour un cadre carbone ? Pourquoi pas !

En dehors d’autres solutions très coûteuses, la démarche serait la même, mais pour éviter d’endommager le cadre, il faut s’assurer de ne pas serrer trop fort le collier, tout en ne lui permettant pas de glisser. Il faudrait donc connaître le couple maximum de serrage que l’on peut appliquer… mais le fabricant vous prendra sans doute pour un original (ou pire) et vous répondra probablement que son cadre n’est pas fait pour cela ! Vu la finesse des tubes actuels, ce n’est d’ailleurs pas forcément faux. Pour ne pas serrer trop fort tout en évitant tout risque de glissement des manettes, je ne suis pas convaincu que la pâte grippante pour carbone soit suffisante (surtout au-dessus de la peinture du cadre) il restera alors à coller le collier avant serrage avec un  voile de colle époxy, et de serrer modérément… mais la solution est définitive !

À vous de voir.

Share Button