Convertir une roue libre Atom « Bté SGDG » 5 vitesses en 4 !

Share Button

Les roues libres Atom se dénichent encore facilement en version 5 vitesses, mais si vous avez besoin que d’en avoir 4 – parce que votre vieux vélo mérite le respect – ça commence à devenir très problématique sur un marché de l’occasion qui s’épuise… ou au mieux ne propose plus que des étagements courts.

Ici donc, à gauche, un étagement 4v classique ; au milieu, une roue libre 5v comme on peut en trouver en de multiples combinaisons ; à droite, un étagement 4v introuvable, recomposé par mes soins pour une randonneuse… Et facilement réalisable à partir d’une roue libre 5v, voyons ça !

Comme décrit dans l’article détaillant l’anatomie de ces roues libres, la seule différence entre les 4 et 5 vitesses est d’avoir 1 ou 2 pignon(s) de départ vissé(s). Donc en retirant les deux premiers pignons d’une roue libre 5v et en mettant à la place le premier pignon d’une 4v, on transforme facilement une 5v en 4v ; facile et logique… Sauf que pour mettre la main sur ce fameux pignon de départ 4v d’origine, il faut se lever de bonne heure !

Heureusement, une solution simple existe, en fouinant du côté de chez Maillard. J’ai détaillé les pignons de cette famille – un peu alambiquée – dans cet autre article. En résumé, et pour ce qui nous intéresse, il existe des pignons – au filetage tout à fait compatible – qui peuvent servir de départ sur une Atom 5v à convertir en 4 !

  • Si vous le trouvez au détail, c’est le pignon Maillard type MD,
  • ou le 2ème pignon des roues libres Maillard Sprint en 5v,
  • ou le 3ème pignon des roues libres Maillard Sprint en 6v,
  • ou le pignon de départ des roues libres Maillard Course en 5v.

On le voit, il y a du choix ! Les séries Maillard Sprint et encore plus Course ont été très populaires, alors c’est franchement sans problème…

Quand bien même, on pourrait également se dépanner avec un pignon plus récent – donc encore plus facile à trouver – le DY (le 2ème des 6v) ou FY (le 3ème des 7 et 8v) de Sachs / Maillard, mais qui présentent une indexation sous la forme d’un léger pincement à l’arrière des dents. Regardez à gauche sur la photo : rien de dramatique, ce n’est pas gênant et plutôt symbolique. Le seul problème est du côté esthétique ; à vous de voir… En tout cas, cette possibilité existe aussi !

Comme exemple, voici le pignon MD d’une Maillard Sprint qui a remplacé les deux premiers pignons d’origine de cette roue libre Atom. À part le contraste – choix volontaire afin de mieux vous montrer – ça le fait, non, les 5 vitesses passées en 4 ?

Seul problème éventuel : le pignon Maillard est plus épais (ça passe mieux avec un FY) que l’Atom d’origine ; alors si cela vous gêne, il faudra penser à meuler l’arrière pour obtenir une largeur d’entretoise réduite. Ce n’est pas monstrueux non plus, comme le montre la photo, mais il vaut mieux désépaissir pour faire les choses bien.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *