Anatomie des roues libres Atom 77 (Compact ou non)

Share Button

Les roues libres Atom de la série 77 sont différentes des modèles dont l’anneau central mentionne « Atom Bté SGDG     made in France » décrites dans cet article, et de la série Atom 66 détaillée dans cet autre article.

Cette série hybride – résultat sans doute de l’appétit d’ogre de Maillard pour dévorer la concurrence – partage en fait ses grands pignons avec les roues libres Maillard à 24 cannelures, et des pignons intermédiaires (voire de départ) provenant des séries Maillard Course / Compact / Sprint. Bref, ces Atom 77 ressemblent à un assemblage de récupération, mais leur conception n’a rien d’un mauvais bricolage… Quoi que la multiplication des types de corps de roue libre ne rende pas si évidente la compréhension de cette famille !

 

Voici à quoi ressemblent ces roues libres en 5, 6 et plus rarement 7 vitesses. Sur la ligne du haut, les modèles classiques en 5 ou 6v (espacement standard) partagent le même corps. En ce qui concerne la série Compact, ça se complique. Trois corps différents portent cette appellation et se ressemblent… Tout en accueillant des types d’assemblages différents : trois pour les 6 vitesses, au milieu ; et deux pour les 7 vitesses, sur la ligne du bas. Les détails sont présentés plus loin.

La couleur noire est la plus courante, mais on pourra éventuellement trouver ces roues libres dans une finition dorée ou argentée… mais qui n’apportera rien, à part du côté visuel !

Quelle différence entre la série 77 normale et compacte ?

C’est clairement écrit dessus. Sans rien (à gauche), c’est l’espacement standard des 5 ou 6v. Si l’anneau central mentionne « Compact » (à droite), les pignons sont rapprochés, et permettent de monter une roue libre 6 vitesses dans un cadre à la boucle arrière étroite destiné aux 5v.

 

Démontage :

Désassembler ces roues libres à l’aide d’une paire de fouets ne pose absolument aucun problème. Le ou les deux premiers pignons, ainsi qu’un autre pignon en position intermédiaire, se dévissent classiquement dans le sens antihoraire.

Afin d’utiliser au mieux les fouets à chaîne, vous pouvez consulter cet article.

Et voici à quoi ressemblent ces roues libres démontées :

  • Roue libre Atom 77 (espacement standard) en 5 ou 6 vitesses.
  • Roue libre Atom 77 Compact (corps long, avec débord) en 6 ou 7 vitesses. C’est la version compacte la plus courante, les deux suivantes sont plutôt rares à trouver.
  • Roue libre Atom 77 Compact (corps court, sans débord) en 6 vitesses.
  • Roue libre Atom 77 Compact (corps long à débord double filetage) en 6 et 7 vitesses.

 

Les pignons

Voici schématiquement les différents montages possibles sur le corps Atom 77, et surtout sur les trois modèles différents de Atom 77 Compact.

  • 5 et 6v (espacement standard) sur corps Atom 77 :
  • 6 et 7v sur corps long avec débord Atom 77 Compact :
  • 6v sur corps court sans débord Atom 77 Compact :
  • 6 et 7v sur corps long à débord double filetage Atom 77 Compact :

 

Les deux derniers pignons plats ont un diamètre intérieur de 56mm pour une épaisseur de 2mm. On les trouve en 19, 20, 21, 22, 24, 26 ou 28 dents. Ces mêmes pignons sont montés sur les roues libres Maillard à 24 cannelures.

 

 

Le pignon intermédiaire vissé est doté d’un filetage intérieur de 54mm pour une épaisseur de 2mm au niveau des dents. Existe à partir de 17 et habituellement jusqu’à 20 dents.Son épaisseur totale est de 5,6mm pour les 5 et 6v à espacement standard, et de 5,0mm pour les 6 et 7v étroits. Il n’y a pas d’équivalence chez Sachs / Maillard.

 

Entre les pignons vissés, de départ et intermédiaire, prennent place un ou deux petits pignons plats au diamètre intérieur de 44mm pour une épaisseur de 2mm. Ils existent de 15 à 23 dents. Ce sont les mêmes pignons que l’on retrouve sur les roues libres Maillard Course / Compact / Sprint sous le type MB.

Attention : il existe une version avec entretoise intégrée du pignon MB à 15 dents. Elle ne convient pas pour les roues libres Atom (même en retirant la petite entretoise verte) car trop épaise.

 

Pignons de départ vissés de 42,2mm :

Le départ à 1 pignon d’une épaisseur totale de 5,6mm au niveau de l’entretoise intégrée, pour 2mm aux dents, est destiné au montage 5 vitesses sur corps Atom 77 (espacement standard). On retrouve ce pignon de 14 à 16 dents sur les roues libres Maillard Course sous le type MD.

Le départ à 1 pignon d’une épaisseur totale de 5,0mm au niveau de l’entretoise intégrée, pour 2mm aux dents, est destiné aux montages 6 vitesses sur corps Atom 77 Compact (types corps longs avec débord, avec ou sans double filetage), ainsi qu’en 2ème position en montage 7 vitesses sur corps Atom 77 Compact (corps long à débord double filetage). Pour se dépanner, on peut remplacer ce pignon par un Sachs / Maillard de type FY qui est indexé, mais dont le discret pincement de ses dents lui permet de conserver un profil assez classique. À l’utilisation, cela ne pose aucun problème.

 

Le départ à 2 pignons pour montage 6 vitesses sur corps Atom 77 (espacement standard) est en principe indissociable, les deux pignons étant vendus ensemble pour les roues libres Maillard Course sous le type MC. On peut toujours les séparer au fouet à chaîne, mais ce n’est pas forcément très utile… Ces ensembles ont une épaisseur totale de 11,3mm (voir plus de 12mm si les pignons n’ont pas été resserrés par les mollets du cycliste !) pour 2,0mm au niveau des dents. Ils se trouvent dentures de : 12-13, 13-14, 13-15, 14-15, 14-16, 14-17, 15-16, 15-17, 15-18, 16-17 ou 16-18. Attention : pour supporter un premier pignon de 13 dents ou moins, le filetage du second pignon à un diamètre resserré (42,2+38mm) alors qu’il est constant (42,2mm) pour accueillir un premier pignon de 14 dents ou plus. Dans ce dernier cas, on pourra récupérer le 1er pignon sur une roue libre Maillard à 24 cannelures.

Le départ à 2 pignons pour montage 6 vitesses sur corps Atom 77 Compact (corps court sans débord) ou pour montage 7 vitesses sur corps Atom 77 Compact (corps long avec débord) n’a pas d’équivalence chez Sachs / Maillard. On peut facilement séparer ces pignons au fouet à chaîne. Le 1er pignon est doté d’un filetage extérieur de 39mm pour une épaisseur totale de 5,2mm et 2mm au niveau des dents. Le 2ème pignon possède deux filetages intérieurs de 42,2mm (côté corps de roue libre) et 38mm (côté 1er pignon) pour une épaisseur totale de 8mm, et 2mm au niveau des dents. L’ensemble a donc en principe une épaisseur totale de 10mm.

 

Pignon de départ vissé de 37,2mm :

Ce pignon (sans équivalence chez Sachs / Maillard) est uniquement destiné au montage 7v sur corps Atom 77 Compact (corps long à débord double filetage). Ce pignon, doté d’un filetage externe et d’un épaulement, a une épaisseur totale de 8,7mm pour 2mm au niveau des dents.

 

Les entretoises :

Réalisées en plastique, elles sont placées entre deux pignons plats, de petit (44mm) ou de grand (56mm) diamètre. Elles sont habituellement noires d’une épaisseur de 3,6mm pour les espacements standards (5 ou 6v) ; ou vertes d’une épaisseur de 2,9mm pour les espacements étroits « compact » (6 ou 7v).

Share Button

5 réflexions au sujet de « Anatomie des roues libres Atom 77 (Compact ou non) »

  1. Bonjour,
    Bravo pour votre site, une vraie mine pour restaurer un vélo vintage Peugeot!.
    Je viens de démonter une roue libre ATom 77 Compact selon vos explications, qui sont très claires.
    Par contre, à la fin du remontage quand je serre la bague à ergots, la roue libre est très dure à tourner, pratiquement bloquée.
    Pourtant, je pense avoir suivi à la lettre votre didactiel. Une idée?. Merci!

    1. Bonjour Yann,

      Si le frottement se produit seulement quand la roue libre est vissée sur la roue, le problème est du côté de la roue ; mais si j’ai bien compris votre question, sur les 77 Compact il y a parfois très peu d’espace entre les premiers pignons et la bague avant du corps de roue libre (sillon clair du repère 1).

      Le 2ème pignon vissé et porteur du 1er, ne pose pas de problème. S’il y a contact, ce sera avec la bague externe du corps de roue libre, il n’y a pas de mouvement l’un par rapport à l’autre (repère 2).

      Par contre, le frottement peut venir de l’extrémité de la partie filetée du 1er pignon qui sera en contact avec la bague marquée « Atom 77 Compact ». Il faudra alors légèrement limer le bord du 1er pignon faisant contact (repère 3).

      En espérant avoir répondu à votre question.
      Patrick.

  2. Merci Patrick de votre réponse rapide.
    Je ne pense pas que cela provienne des pignons car je ne les ai pas démontés. C’est vraiment quand je bloque la bague marquée « Atom 77 Compact » avec un petit coup de poiçon que la roue libre semble grippée. J’ai changé toutes les billes, graisse Zéfal. Bizarre!

    1. Bonsoir Yann,

      OK je n’avais pas compris. En fait c’est une question de jeu entre les billes et les chemins de billes du corps de roue-libre. On l’ajuste en jouant sur l’épaisseur des rondelles situées juste derrière la bague marquée « Atom 77 Compact ». Si ça bloque, c’est qu’il n’y a pas assez de jeu, donc pas assez d’épaisseur de rondelles…

      Avec des billes neuves (qui ont donc toutes les chances d’être plus grandes que les vieilles, puisque pas encore usées) on aggrave le problème, ça serre encore plus. Il faut donc récupérer une rondelle ailleurs (mais il faut en avoir…), où jouer sur la différence de diamètres entre billes françaises en mm et anglaises en fractions de pouce.

      Si la roue-libre tourne bien avec la bague « Atom 77 Compact » revissée pas trop fort, une solution très simple est de l’immobiliser avec un produit qui freine les filetages comme la Loctite 243 ou 248 appliquée au remontage de la bague.

      Patrick.

  3. Bonjour Patrick,
    oui, je pense que vous avez trouvé, cela doit en effet provenir de la différence de diamètre billes neuves/usagées. Je vais voir si je peux acheter une bague? ou sinon adopter votre solution pour bloquer la bague. Merci beaucoup pour votre expertise. Yann

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *