Fabriquez votre plateau de vélo !

Share Button

Cher habitué de ce blog qui lisez ces lignes, oui vous qui suivez mes astuces techniques parfois aussi improbables qu’inattendues (et néanmoins pertinentes, si, si)… Vous qui vous souvenez sans doute que je vous invitais à clouer vos plateaux, en vous disant que le mec – moi en l’occurrence – doit avoir un sacré grain… Mais là, trop c’est trop : fabriquer soi-même le plateau de son vélo… Franchement pour quel intérêt ? À cet instant vous vous dites sûrement : il n’y a pas que le cœur qui a failli lâcher lors de sa dernière grande vadrouille, ses neurones aussi ont dû sérieusement trinquer !

Bref, derrière cette proposition qui peut paraître complètement farfelue – et presque irréalisable – fabriquer ses propres plateaux est tout à fait faisable, mais c’est franchement sans aucun intérêt… pour les diamètres et dentures standards ! Mais là où la chose trouve tout son intérêt, c’est pour réaliser des plateaux d’un diamètre de fixation – le BCD – obsolète (De l’introuvable Zeus en 54mm ou Shimano en 85mm, jusqu’aux classiques 86 et 122mm Stronglight qui commencent à se raréfier) et plus encore en dentures exotiques, petites et impaires de préférence ! Impaires, et alors ? Bah oui, comme la chaîne se décale d’une dent à chaque tour de plateau, celui-ci dure plus longtemps en s’usant plus harmonieusement… Surtout si comme moi, vous vous fichez complètement des croisements de chaîne (je sais, s’en foutre c’est pas bien) !

Puisque c’est celui-là qui va me servir d’exemple ici, allez me dénicher – neuf de préférence – un plateau de 37 dents dans le jadis très populaire 122mm 5 trous… dont Stronglight a arrêté la production très récemment ! Ce diamètre n’est pas si exotique, et pourtant trouver des dentures sortant des sempiternels 40, 42, 48, 50 ou 52 dents commence à être très compliqué, alors 37 dents, pensez donc !  Bon d’accord, mais pourquoi 37 ? Parce que ; na ! Sérieusement, remettre en état de beaux vélos « vintage », c’est bien beau justement… Mais c’est surtout fait pour rouler avec ; et dans une optique longue distance, plus le plateau est petit, mieux c’est. Les pures pièces de musée ne m’intéressent pas, mais ce n’est pas une raison pour aller dénaturer ces machines avec des triples plateaux. Voilà donc pourquoi 37 dents, qui est le minimum acceptable pour un BCD de 122mm.

Ceci étant dit, au travail !

Pour ne pas partir de rien, parce que c’est déjà assez compliqué ainsi, au commencement était le gabarit… Tout par lui va être fait, et sans lui n’a été fait rien de ce plateau. Tout un programme et presque un évangile… Pardon, je m’égare. Le voici donc, ce gabarit. À partir de la première version à gauche, j’ai rajouté des trous pour vous aider à façonner proprement l’intérieur, et des couleurs pour voir immédiatement les diamètres à percer. Ici en vert : 8mm pour les dents, et en bleu : 10mm pour les fixations et le décolletage intérieur.

Comme matière première, il faut une simple plaque d’aluminium de 2mm d’épaisseur, mais pas de n’importe quelle nuance. Le 7075 est très résistant, ne se plie pas facilement sous l’effort… mais est assez cher. Le 6061 est une alternative intéressante et meilleur marché, c’est ce que j’ai choisi pour cet essai. C’est parti. On commence par scotcher le gabarit, bien tendu, sur une plaque. Le bleu au dos est seulement une pellicule plastique de protection.

Toute la réussite – ou l’échec – de la fabrication de ce plateau réside ici. Il faut pointer très précisément chacun des trous du gabarit. Sur les trois pointeaux présentés ici, celui de gauche – le plus effilé – est celui avec lequel je me sens le plus à l’aise pour un travail précis. Cela vous semblera peut-être anecdotique, mais il ne faut pas que le regard soit gêné par une pointe trop large. On vérifie que la feuille a bien été totalement poinçonnée, y compris la croix au centre.

La suite du traçage se fait avec un compas de mécanicien, qui possède deux pointes en acier. On commence par tracer les zones d’appui des cheminées sur le pédalier. Pour griffer plus facilement la plaque avec le compas, si vous n’êtes pas trop à l’aise avec cet outil, il vaudrait mieux avoir ôté la pellicule protectrice (bleue) au départ.

Puis on trace les zones de décolletage intérieur ainsi qu’un cercle au-dessus des dents pour servir de guide par la suite. La feuille de papier du gabarit finit en charpie, c’est normal.

On peut maintenant retirer ce qu’il reste du gabarit et passer au perçage. Pour une bonne précision, une perceuse sur colonne est indispensable. Commencer par des avant-trous, puis percer aux diamètres définitifs (ici 8mm pour les dents et 10mm pour les trous intérieurs).On peut maintenant libérer le plateau de la plaque. On découpe d’abord grossièrement au large des dents, puis soigneusement le long du cercle de crête. Comme j’ai la machine, c’est vite fait au tour… sinon c’est un peu plus long à la lime !

Le plateau possède maintenant son contour extérieur. Notez ici les trous pour le décolletage intérieur qui ne sont percés qu’à cette étape, car absents de la 1ère version du gabarit. Avec la 2ème version, pas de problème, ils seront percés dès le départ.

Il faut maintenant s’occuper du contour intérieur en commençant par percer grossièrement au large du profil. Il n’y a aucun travail de précision à ce stade !

Alors, elle n’est pas belle ma dentelle ?

Sans se tromper de trous – ça serait dommage arrivé là ! – il faut cisailler les jonctions pour libérer le plateau de la partie centrale inutile.Après avoir dégrossi à la lime bâtarde, on retire le restant de pellicule protectrice pour mieux y voir… Il ne protégeait de toute façon plus grand-chose ! Le profil intérieur se forme ensuite plus soigneusement à la lime douce. Vu de près, ça commence à ressembler à quelque chose… même si les dents sont encore bien « baveuses ».

Petit essai sur cette manivelle Nervar : le diamètre est bon pour le pédalier, et les cheminées tombent pile-poil en face… du premier coup ! On voit bien ici que 37 dents est le minimum acceptable pour ce diamètre.Après avoir un peu ébavuré l’ébauche des dents, le plateau posé sur le bord de l’établi et la lime quasiment à plat, faire le chanfrein en bout de chaque dent… Et sur les deux faces.

Il ne reste maintenant qu’à terminer le profil des dents. Après le passage d’un côté, le plateau prend un petit air de lame de scie circulaire !

Les deux côtés sont faits ? Alors c’est fini !

Petit contrôle chaîne pendante, neuve bien sûr, et étroite pour corser les choses. Juste posée sur les dents, en faisant tourner le plateau elle se place naturellement, sans raccrocher et sans effort… Pas de problème, tout roule !

Entre le vrai Stronglight à droite et le « faux » à gauche (qui demande encore à être ébavuré), il y a comme un air de famille…Et voilà le plateau en situation ; pas mal, non ?

Les gabarits à télécharger :

Comme les plaques de 2mm en aluminium 6061 et plus encore 7075 sont très rigides, cette épaisseur convient parfaitement pour de petits plateaux de 4 à 10 vitesses. Mais pour en réaliser de grands, de la feuille de 3mm est indispensable… en désépaississant la périphérie au niveau des dents. Réaliser (proprement) ce préalable n’est pas à la portée du simple amateur, je ne mets donc ici que des gabarits pour petits plateaux… de toute façon limités au format d’une feuille A4 !

Téléchargez le fichier PDF du gabarit qui vous intéresse, puis imprimez-le sans bien entendu modifier sa taille… Ensuite, c’est à vous de jouer !

50,4mm 5 trous type TA pro 5 vis
252627
282930
313233
343536
373839
54mm 5 trous type Zeus
252627
282930
313233
343536
373839
404142
85mm 5 trous type Shimano
27
282930
313233
343536
37
86mm 5 trous type Stronglight
282930
313233
343536
373839
90mm 5 trous type Nervar
282930
313233
343536
373839
404142
106mm 3 trous type Sugino
33
343536
373839
404142
116mm 3/6 trous type Specialites TA
3536
373839
404142
119mm 5 trous type Zeus
36
373839
404142
122mm 5 trous type Stronglight
373839
404142
128mm 5 trous type Nervar
3839
404142

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *