Souder sans souci et sans tout brûler avec Thermishield !

Share Button

Jusqu’ici, au moment de réparer une soudure (ou plus précisément une soudo-brasure) sur un cadre de vélo, ou pourquoi sur sa plomberie, on se demandait toujours comment ne pas brûler ce qu’il y a autour : la peinture pour le vélo, le mur de la salle de bains pour la plomberie.

Appeler un plombier résout facilement le problème… Il se débrouille comme il veut, c’est son affaire ! … Mais pour le vélo alors ?

ThermishieldJ’y viens. Il y a en fait un produit tout simplement miraculeux : Thermishield de Weld Team (une filiale d’Air Liquide).

Ce gel fait un véritable barrage à la chaleur du chalumeau, d’une manière vraiment durable. Pas besoin de se presser, on peut prendre tout son temps pour réaliser la soudure. La zone où le gel a été vaporisé restera froide, et tout ce qui est situé après le sera aussi, bien entendu. La diffusion de la chaleur est complètement stoppée. Aussi incroyable que cela puisse paraître, ça fonctionne divinement bien ! Miraculeux, je vous dis !

Mais de quoi est fait ce gel ? Mystère ! De saloperies bien toxiques et bien chimiques ? On pourrait le penser, d’autant plus que l’étiquette ne dévoile rien de sa composition. Par contre, le fabricant nous assure qu’il est écologique, rinçable à l’eau et non toxique. Comme le gel ne sent rien, autant croire en sa bonne foi.

Voilà pour le positif, mais pour être tout à fait honnête, ce produit souffre de trois petits défauts :

  1. Le prix. Mais tant que vous laissez le flacon stocké à l’abri des températures négatives, il resta toujours utilisable, et vous verrez, vu la contenance, il vous durera une éternité… à moins d’être un soudeur compulsif !
  2. Le pulvérisateur qui se bouche très facilement. J’ai résolu le problème en me servant d’un petit pinceau pour badigeonner le gel, plutôt que de déboucher le vaporisateur sans arrêt !
  3. Si vous vous servez du pulvérisateur, attention à la zone que vous arrosez, car si vous en mettez un peu trop près de votre zone à souder, un peu trop de postillons, et la soudure sera très très difficile à réaliser ! La montée en température pourra même être impossible, mais c’est justement fait pour ça, non ?

Rien de grave donc, vu les services rendus par ce gel. Il faut juste être soigneux.

 

Thermishield2

Pour finir, imaginons que nous voulions ressouder une fissure à la jonction de la colonne de direction…

 

 

Thermishield4

Pour éviter de pulvériser le Thermishield trop près de la zone à souder, on peut s’aider d’un simple carton…

 

Thermishield3

 

Mais attention à ne pas commettre d’erreur. Il ne faut PAS en mettre sur la zone à souder…Ce qu’on pourrait facilement être tenté de faire par étourderie.

Sinon, vous en serez quitte pour bien laver la zone… et à recommencer au bon endroit !

 

Voilà, une fois la soudure terminée, le gel a bien fait barrage à la chaleur, et la peinture n’a pas brûlé trop loin. Le travail de peinture se limite alors à une simple retouche. Avec un peu de chance, la teinte exacte sera dans le nuancier RAL. Un coup de bombe de peinture… puis de vernis, et l’affaire sera réglée !

Share Button

Une réflexion au sujet de « Souder sans souci et sans tout brûler avec Thermishield ! »

  1. Merci pour ce truc que j’aurais du donner à l’artisan cadreur qui a brasé des œillets sur mon cadre et ma fourche!
    J’espère un jour apprendre à braser donc je conserve le lien.

Les commentaires sont fermés.