Irritations, frottements… Vos fesses et la crème à cuissard !

Share Button

Mettons tout de suite les pieds dans le plat : pourquoi les crèmes pour cuissards, les crèmes anti-frottements, et tous les autres produits miraculeux gravitant autour des fesses des cyclistes ne fonctionnent-ils pas ?

D’abord, les crèmes pour cuissards sont des crèmes pour… cuissards ! Or le cuissard, si vous lui demandez son avis, il s’en fiche pas mal d’être crémé ou non ! Et oui, c’est de l’état de votre peau dont il s’agit ! Donc dans ce domaine, les Assos (Chamois Crème), Overstim’s (Spéciale cuissard), et tous les autres produits du même genre, vous donneront peut-être un petit coup de frais au départ… mais surtout un bon coup de chaud par la suite !

Inutile donc de persévérer dans cette voie, gardez plutôt votre argent. Mais au fait, faites-vous la différence entre une douleur par frottement, et une douleur par appui ?

  • Une douleur par frottement est typiquement un échauffement. Jusque-là tout le monde connaît… ça brûle !
  • Une douleur par appui apparaît plus tardivement, il n’y a pas forcément échauffement. Le mécanisme n’est pas le même… et une crème anti-frottements ne sert donc à rien !
  • Et si vous êtes du genre délicat (comme moi) vous pouvez être sujet aux deux à la fois… et là, ça se complique !

Finalement, c’est donc peut-être là le grand malentendu ! Mais n’ayez crainte, dans un prochain article (voir ICI) nous verrons que la solution existe…

N’oubliez jamais que le confort en selle est une chose complexe. Il dépend de quatre éléments : le vélo (cadre et roues), la selle, le cuissard, la crème… ainsi que de votre sensibilité personnelle. Nous ne sommes pas tous égaux du fessier, loin de là ! !
Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *