Graisser facilement les pédales Speedplay

Share Button

Pourquoi donc écrire un article pour décrire un entretien qui se fait sans problème, et en deux minutes avec une mini-pompe à graisse ?

Et bien justement, pour éviter d’acheter la fameuse mini-pompe et son (petit) tube de graisse spéciale. Pour remplacer la première, une simple seringue en plastique disponible dans toute pharmacie suffit. Et un (gros) tube ou pot de graisse industrielle remplacera la seconde. L’investissement vous en coûtera trois fois rien pour des années de service !

Voici donc l’exemple en images, avec une pédale Speedplay Zero, mais qui reste vrai avec les autres (excellentes) petites pédales rondes de la marque américaine :

GraissageZero4

 

Pour graisser notre pédale, il suffit juste de retirer la petite vis située en bout d’axe. Par contre, il ne faut pas tomber dans le piège de retirer le cache noir qui l’entoure.

 

 

 

GraissageZero1

L’orifice ainsi dégagé laisse une place suffisante pour y appliquer une petite seringue.

Il ne faut pas négliger le choix de la seringue. Il ne la faut pas trop grosse, pour ne pas avoir à y exercer une trop forte pression ; ni trop petite, pour pouvoir la remplir aisément. Un modèle de 2,5 ou 5ml est donc idéal.

Les modèles à piston en caoutchouc (de toute façon se faisant rares en petites contenances) sont à éviter. En effet, sous l’effet de la graisse, le caoutchouc du piston colle très fortement au corps de la seringue après un temps d’inutilisation. Pour éviter ce problème, il suffit donc après s’être servi de ce type de seringue, de laisser le piston à mi-course. Quand on la reprendra, pour décoller le piston, il faudra alors pousser fortement le piston, et non pas le tirer tout de suite, sinon le piston en caoutchouc se déboîterait.

Pour éviter ce petit problème, le mieux est donc de se procurer une seringue tout en plastique.

GraissageZero2Voici donc notre seringue plastique. On déboîte son piston, puis on la remplit de graisse.

Le piston remis en place, on applique soigneusement et fermement (pour éviter les fuites) l’embout de la seringue sur l’orifice en bout de la pédale… et on pousse !

Au début il ne se passe rien, puis de la graisse sale (d’un noir magnifique !) commencera à sortir par l’autre bout de la pédale.

Il ne faut pas s’arrêter là, mais continuer à pousser sur la seringue, jusqu’à ce que de la graisse propre ressorte. Ainsi toutes les saletés auront été bien rincées, et le graissage sera parfait, aussi bien en quantité qu’en qualité.

GraissageZero3Il ne reste alors plus qu’à nettoyer tout ça… À remettre en place la petite vis… Et à passer à l’autre pédale !

Pour finir, vous vous demandez peut-être quel type de graisse utiliser ? Pour mieux résister aux intempéries, aussi bien en vélo qu’en moto, j’utilise toujours de la graisse marine… et en 25 ans de service, rien ne s’est jamais usé prématurément !

 

Alors, facile, non ?

Share Button

6 réflexions au sujet de « Graisser facilement les pédales Speedplay »

  1. Bonjour à vous,
    Merci pour ce tuto, je possède des pédales speedplay et je me suis renseigné effectivement pour l’achat d’une pompe à graisse speedplay qui à mon avis n’est pas « donné » (ente 50 & 60€). La solution que vous préconisée est tout à fait judicieuse et je vais l’adopter. Une seule petite question ; « Quelle sorte de graisse marine utilisez-vous et où l’acheter?
    Merci pour votre retour.
    Cdlt

    1. Bonsoir,

      Dans l’absolu, n’importe quelle graisse marine convient… Certains pensent que ce type de graisse est inadapté, mais les axes de pédales ne tournent pas bien vite, et comme je trouve cette graisse aussi très efficace en motos, même de collection qui n’ont pas des aciers au top… La conclusion est vite faite !

      Les graisses marines au Téflon ou PTFE sont les meilleures. Par exemple la 2-4-C de Quicksilver, à une dizaine d’euros les 400g, graissera à vie tous les roulements de votre vélo !

      Plus facile à trouver si vous habitez en bord de mer, ou sinon par exemple sur piecesbateaux.com … ou ailleurs !

      Bonne route.
      Patrick.

  2. Bonjour merci de votre tutoriels déjà ! !
    Je voudrais vous demander depuis des années que j’utilisé les speedplay, je les graisses au wd 40….soucieux de faire bien je veux utiliser depuis quelques temps là technique seringue et graisse, mais la graisse ne rentre pas et elle pousse le petit plastique noir….pas moyen de faire traverser la pédale à la graisse !!! Auriez vous une solution !!!
    Si jamais d’avance merci, bonne route en vélo et joyeuses Pâques ; -)
    Armel

    1. Bonjour Armel,

      Une fois la vis retirée, en plaquant bien l’embout de la seringue sur le plastique noir (qui peut bouger un peu mais ce n’est pas grave)… la graisse finit par traverser…
      Mais si la pédale est sèche, il faut parfois injecter pas mal de graisse… qui peut avoir des difficultés à traverser. Dans ce cas-là, à deux mains c’est mieux : une pousse sur la seringue, et l’autre évite que l’embout de la seringue glisse, tout en faisant tourner la pédale pour aider la graisse à traverser (pouce + index tiennent l’embout, et les 3 autres doigts tiennent la pédale pour lui faire des bons 1/4 de tours en rotation lente pour aider à faire pénétrer la graisse)

      Par contre, pour moi la WD40 n’est pas très adaptée sur le long terme… Une bonne graisse marine (au téflon de préférence) serait mieux (voir commentaire précédent).

      Bonne route.
      Patrick.

  3. Bonjour et Merci beaucoup,
    Une pompe à graisse speedplay coute minimum trouvé sur la toile 44 euros, j’ai fait l’achat ( vu le prix ) de 2 seringues 5ml et c’est Nickel.
    Vraiment efficace pour graisser les pédales.
    Serg

Les commentaires sont fermés.